La théorie de résolution de problèmes inventifs (acronyme russe TRIZ) a été développée par G. Altshuller (1926-1998) à partir de l’analyse de centaines de milliers de brevets, et a permis d’identifier 40 principes d’innovation communs aux différents domaines industriels.

Principe n°7 : l’imbrication -exemples-

L’imbrication s’entend comme l’action de disposer plusieurs objets de sorte qu’ils se recouvrent mutuellement (coopération avec une cavité), ou encore s’entend comme l’action d’agencer au moins un objet à l’intérieur d’un autre objet (inclusion).

1. Imbrication statique

  • embouts de tête de vis disposés à l’intérieur du manche du tournevis
  • dosette à l’intérieur d’un bidon pour boisson énergétique
  • poupées russes
  • lot de cuillères doseuses
  • plusieurs formats de carte SIM sur un même support
  • objets empilables (chaises, tables…)
  • tuiles à emboîtement

2. Imbrication dynamique

  • objets télescopiques (pointeur, canne à pêche, échelle…)
  • incrustation d’images sur un téléviseur de type “Picture in Picture
  • zoom rétractable d’un appareil photo
  • train d’atterrissage escamotable
  • chargeur de munitions amovible

 

error: